Vis ou Vice ?

ViceEnfin, nous pouvons respirer… vous avez bien eu peur non? Ou alors, vous n’aviez pas la télévision allumée.

Quoiqu’il en soit, quelle débauche d’énergie cela a-t-il été, et ce pour tout un peuple. Même ceux qui ne voulaient pas y participer ont été happé par la vague. Entre surfer ou se noyer au milieu du rouleau, le choix était vite fait.

Du moins, cela semblait évident, il n’y a qu’à voir le nombre de médias en faveur d’un candidat plutôt qu’un autre. Plein de manichéisme, le camp du bien affrontait le camp du mal. Un peu comme G.I. Joe, ou Rambo.

L’élan démocratique était présent partout, avec pour mots d’ordre, protéger notre nation, la paix dans le monde, et notre liberté.

Quel beau travail des médias et de leurs amis politiciens, qui ont de nouveau réussi à fédérer tout un peuple pour protéger nos droits et notre démocratie (à venir l’article sur Le pouvoir au peuple).

Après nous avoir demander de retenir notre souffle pendant 2 semaines, la tension allant crescendo, avec le point culminant du vaudeville, d’entre deux tours. Il est temps de reprendre notre quotidien…

Je sonne probablement cynique, mais je dois avouer que le décalage entre la politique et moi se fait de plus en plus large. Je me sens de moins en moins concerné, même après 20 ans de droit de vote.

L’âge peut-être? Le recul? La disparition de la télévision dans mon quotidien? Quoiqu’il en soit, j’ai comme le tournis… et vous?

Laisser un commentaire