Réussir dans la vie, ou réussir sa vie ?

Malheureusement, la réponse n’est pas si simple et unanime, mais essayons de lister les tendances actuelles, car oui, entre les époques et les modes, la réussite ne se traduit pas de la même façon.

De nos jours, il faut nécessairement avoir un emploi stable, non merci à la précarité. Quand on a un travail sérieux, on peut se payer un toit, des vêtements et à manger, n’est-ce pas? Sans parler de la possibilité de partir en vacances, acheter des produits divers et variés et se munir d’appareils qui vont nous assister et nous faciliter la vie. Franchement, on ferait quoi sans Smartphone et montre connectée? Ah, et j’ai failli oublier le cœur du problème, mais rappelons tout de même que sans emploi, il n’y a pas de carrière professionnelle sérieuse, et sans carrière, impossible de symboliser la réussite. Doit-on parler du regard condescendant ou miséricordieux de votre entourage que vous vous éviterez par la même occasion?

N’oublions pas qu’être en couple est aussi une des clés indispensables pour une vie réussie. C’est évident, et on le voit bien dans les innombrables histoires d’amour. Que ce soit dans les livres ou au cinéma ils mettent toujours des années à se remettre de leur séparation, entre tristesse infinie, dépression, atermoiements et autres difficultés nutritives. On pourra toujours dire que cela s’est amélioré, on ne suicide plus comme dans Roméo et Juliette. Mais tous ces signes montrent clairement que ça vaut le coup d’être vécu. Qui ne rêve pas de vivre aux côtés de l’être aimé, de tout partager entre rêves et désespoir, d’avoir ce lien si unique et si fragile et d’arborer fièrement sa dépendance affective et ses devoirs conjugaux? Là encore, vous éviterez par ailleurs l’apitoiement des autres, car être seul au milieu de tous ces couples est d’une mélancolie affligeante.

Évidemment, vient l’étape indispensable des enfants réussis. Mais plus particulièrement, celle d’être parent. Car avant de le devenir, il est impossible d’imaginer toutes les merveilleuses choses qui leur sont réservées. Voir grandir un enfant est empreint de magie, ses premières couches, ses premiers pleurs, ses premières nuits et ses premiers caprices. Heureusement, on peut les guider et leur donner une éducation exemplaire, et tous ces objets que nous n’avons jamais eu pour s’assurer qu’ils aient bien conscience de l’amour qu’on leur porte. Fait indéniable et important à retenir, un enfant est comme une page blanche, et inscrire la réussite dans son cursus ne fera qu’embellir notre propre réussite en tant que parent. Et on peut aussi en profiter pour lui transmettre notre idéologie, notre histoire et nos traditions, sans bien sûr oublier nos peurs et nos névroses. Qui n’a pas de commisération pour ces gens qui ne connaissent pas les joies de la parentalité, entrain de vivre sans aucunes des responsabilités afférentes?

Un autre symbole de la réussite est sans aucune équivoque, de devenir propriétaire. S’acheter un appartement pour ne plus avoir à payer de loyer et posséder son propre patrimoine immobilier sont des signes évidents de maturité et de responsabilité. Car lorsque l’on atteint ce doux statut de propriétaire, on se sent différent, plus grand, meilleur, presque envié… quelle réussite que de se dire que ce lieu que l’on foule du pied nous appartient. On peut enfin dire que tout cet argent dépensé va constituer notre patrimoine au lieu d’enrichir celui d’un autre. Et puis cela prouve aussi que le dossier a été accepté à la banque, et sans une situation exemplaire, il était impossible d’obtenir ce prêt avec des intérêts aussi avantageux. En espérant qu’aucune crise financière ne viendra mettre à bas ce rêve enfin réalisé, plus que 20 ans de traites avant d’être débarrassé de la banque. Mais quelle classe quand même…

J’oubliais presque, mais ce qu’il y a de plus agréable quand on a enfin tout ça, c’est le succès. La télévision et les journaux nous le montre sans cesse, la réussite passe par la gloire et la reconnaissance auprès de ses pairs. Il faut avoir la bonne idée, grimper les échelons, étaler son honnêteté et sa fidélité et se promener au bras d’un canon de beauté. Avoir son visage diffusé sur les écrans, placardé dans l’actualité, pour être regardé et jalousé de tous… le succès des audiences d’émissions de télé réalité en est la plus grande preuve. Franchement, quel meilleur symbole de la réussite?

Je ne nierais pas que cette analyse est peu objective, incomplète et fortement agrémentée de sarcasmes. Et si je me permet de critiquer la société avec ironie et dérision, c’est pour mettre en avant ce terrible mal dont nous souffrons tous: le regard des autres (voir l’article sur Les Autres)

Et cela se saurait s’il suffisait d’un regard pour atteindre le bonheur…

6 Comments

  1. Slovak

    Triste realité d avoir toujours plus quand on peut se contenter de peu.
    Triste realité où le partage à laisser place à l individualisme.
    La seule realité de mon point de vue et le regard et le calin de ma fille pour ma part me donnant force avant de partir travailler pour affronter le regard d autrui les remarques inutiles et la conviction qu un jour elle sera liberé de ces chaines inutiles de ces medias nous montant les uns au autres de cette pseudo liberté que nous croyons avoir acquis.reussir sa vie doit etre bien evidement notre priorité.
    Slovak

  2. Pingback: Captain Fantastic - Pendorah

  3. Pingback: Êtes-vous neurotypique ? - Pendorah

  4. Pingback: Le jeu et La vie - Pendorah

  5. Pingback: Le jeu et Ta vie (2) - Pendorah

Laisser un commentaire